POUR NOUS JOINDRE AUX HEURES D' OUVERTURE du MARDI au SAMEDI Tél + 33 05 65 35 35 88 de 9 h 30 à 12 h 30 et de 14 h à 19 h.

lundi 16 avril 2012

LOUTTRE.B, UNE DEMEURE EN PAYSAGE



     15 JUILLET 1926 - 6 AVRIL 2012


Nous avions le privilège de côtoyer dans leur environnement et l'homme et son œuvre.
De pouvoir toucher l'intime du lieu même de sa peinture.
Sa peinture, ce sont ses paysages et le vert tendre d' avril qui l' accompagnent désormais en
son jardin de Boissiérette pour parcourir toutes les saisons, le regard tourné vers les étoiles comme autant de grains de sable éparpillés dans ses tableaux.

Comment un être humain peut-il se restituer dans sa peinture?
Voilà un mystère encore à élucider, face à nos préoccupations utilitaires et obligées.
Les couleurs, Louttre.B les a portées en lui, comme les pierres d'un petit poucet pour ne pas perdre le chemin malgré la prise d’aventure et les risques terribles parfois.
Regardez ces verts qui adoucissent l’âpreté des versants du causse en avril et en toute saison.
Les couleurs, cette chaleur et ce terreau nourriciers pour son œuvre.
Trente cinq années de collaboration, d'échanges, de discussions passionnées chaleureuses et humaines, sur l'art, sa possibilité et ses moyens.
Et l'absence de certitude, le doute aussi, moteur de l'avancée créative chez le peintre qui n'a jamais cessé cependant de tracer avec force et subtilité son chemin très personnel au-delà des modes et des courants picturaux.

On ne pourra plus désormais regarder le causse, les causses, sans penser à la peinture de Louttre.B.
Le Quercy a marqué sa peinture depuis son enfance jusqu'à sa mort comme celle-ci pose son empreinte sur les causses dans une nouvelle frontière, tel un territoire ouvert au monde tellurique et puissant de l'art.


Cahors, le 16 avril 2012. 




 Louttre.B carte de vœux, gravure originale 2001.


Paysage autour de Boissiérette, le 14 avril 2012.



Louttre.B carte de vœux, gravure originale.





L' illustration en tête de ce message figurait sur le catalogue de l'exposition de LOUTTRE.B à la Galerie A. Digard, Paris, en février 1977.( Archive Galerie Le Cadre.)

Aucun commentaire: