POUR NOUS JOINDRE AUX HEURES D' OUVERTURE du MARDI au SAMEDI Tél + 33 05 65 35 35 88 de 9 h 30 à 12 h 30 et de 14 h à 19 h.

mercredi 30 novembre 2011

L' ART BRUT historique présent dès 1976 à Cahors, Galerie Le Cadre.


Liège original sculpté et estampé à la main par Joachim Vicens Gironella en mai 1976 intitulé " Imprécation sur une main", dédicacé à Chantal et tamponné de ses initiales.Collection privée Cahors.



Il fut édité a cette occasion un recueil de gravures sur liège et des poésies de J.V. Gironella par Alain Sanchez exceptionnel imprimeur typographe à Fumel.

  
Ici, le justificatif de cette réalisation typographique et de gravure sur papier arches.




Ci dessus, le bulletin de souscription de l' époque ( 1976).

Gironella fait partie des premiers pratiquant de l' art brut ainsi dénommés par Jean Dubuffet, et cela dès 1949.
Lors de l' exposition désormais historique chez René Drouin à Paris, une œuvre de ce créateur exceptionnel fut reproduite au catalogue parmi les deux cent numéros exposés.Nous mettons en ligne ci-dessus et ci-dessous ce témoignage extrait de notre catalogue en collection privée.





Relisons ce texte choc de Jean Dubuffet et sachons reconnaître que l' histoire ne ressert jamais les mêmes plats, surtout en ce qui concerne " toutes ces fêtes qu' on veut faire à l' artiste"!

                                *************

Un second artiste brut, Raphael Lonné fut de l' aventure à la Galerie Le Cadre depuis les années 80. Comme Gironella il fut un compagnon de route, développant une œuvre bien particulière très recherchée des collectionneurs.
Vous trouverez à la suite une petite partie de nos collections privées, majoritairement dédicacées et signées, souvent au dos de l' œuvre.















En conclusion, un clin d' œil à l' encadreuse avec ce dessin enchâssé dans un faux cadre. Il existe une sympathique dédicace cachée sous le passe-partout...



A bientôt rue du Portail-Alban. Avec le conseil, l' expérience mêlés à la passion et le plaisir de le partager avec vous!

( Tous droits réservés pour les textes et les images.)

dimanche 28 août 2011

Au cadre à Cahors, Cieslarczyk, un choix historique.

Œuvre en couleur, extrait du catalogue de la Galerie Colette Allendy 1956.

Nous avons le plaisir de reproduire sur notre blog, une partie non négligeable du catalogue du sculpteur graveur A. Cieslarczyk, lors de son exposition chez Colette Allendy, la mythique galerie parisienne des années cinquante.
Durant  cette même année, Yves Klein et Francis Picabia y seront des exposants  .

Page de garde du catalogue 1956.

Un critique d' art de l' époque écrivait : " Par le recours au moyen d' expression, au langage nouveau, au nouveau système d' équivalences entre la couleur et son support, Cieslarczyk en arrive à la " présence réelle "; avec le plexiglas, cette fameuse troisième dimension est enfin là, perceptible, perçue, située dans l' espace au premier coup d' oeil . Elle est sensibilisée, pour ne pas dire matérialisée ".

extrait du catalogue, photo noir et blanc, 1956.
 
catalogue original, 1956.

Un ensemble rare des gravures de Cieslarczyk  de cette période  est disponible en galerie.
Merci de votre aimable attention.

mardi 28 juin 2011

Encadreur artisan depuis 1973 à Cahors




Notre expérience en matière de fabrication d' encadrements s' est forgée dans la durée mais aussi et surtout dans la remise en question constante de la qualité des produits.
Moulures, cadres coins bouchés, cartonnages ont toujours fait l' objet d' une attention particulière de notre part pour satisfaire nos clients.
Nous travaillons avec des commerciaux de l' encadrement professionnel qui sont à même de nous informer pour vous qui êtes nos clients de ce qui se fait de mieux dans le rapport qualité prix.
C' est notre souci constant, ayant le plaisir d' accueillir à l' atelier plusieurs générations de notre clientèle.
Il existe des créatifs dans le monde de la moulure d' encadrement. Nous avons en tant que professionnel le désir d' être leur vitrine. Venez nous voir, le conseil est gratuit !
A très bientôt !

mardi 21 juin 2011

Bernard Lachaniette , une belle vente publique de ses émaux !

Vue partielle de l' atelier de Bernard Lachaniette, photo Galerie Le Cadre.



Bonne nouvelle pour Bernard Lachaniette et l' ensemble des amateurs et collectionneurs qui se passionnent pour son travail d' artiste.
Une vente publique est organisée par l' étude Turpin à Guéret ce dimanche 26 juin 2011. Un ensemble de tableaux de l' école de Crozant, de la tapisserie d' Aubusson, et surtout les émaux de Bernard Lachaniette.
Notamment des pièces maîtresses et anciennes présentées à la Biennale de l' émail. Belle vente aussi par le nombre de pièces présentées.

A ce jour, mardi 28 juin, la vente est close mais vous pouvez  vous renseignez des résultats sur www.interencheres.com.

A bientôt, on vous attend à la Galerie pour vous montrer ses pièces récentes et quelques rares œuvres anciennes !

vendredi 10 juin 2011

Le Cadre en Quercy, la nature de l' art

Carte de vœux, gravure originale sur bois.


 Originaire du Quercy, le peintre Louttre.B traite principalement le paysage.
Paysage vécus, paysage rêvés, paysage retrouvés de l' enfance en compagnie de ses parents au sein de ce Lot si inspirant.
Ses tableaux, ses gravures gardent avec tendresse et sérénité les couleurs de sa vision d' origine.
Que de nuances  pour nous aider à cheminer dans les saisons de sa très personnelle création !



Un choix important de ses gravures récentes est disponible en galerie !


mercredi 1 juin 2011

Un tableau sans son cadre ?

Collage original, courtoisie Galerie Le Cadre.



" Un tableau subitement privé de son cadre perd tout son intérêt, de la même façon que le spectacle dont nous nous délections par le trou de la serrure nous ennuie dès que la porte s'ouvre et que nous sommes invités à entrer. Je n'hésite pas à le dire : c'est le cadre qui fait le tableau. Sans lui,  la nature morte retourne au bric-à- brac et la vanité à l'ossuaire. Sans lui. la marine n'est plus qu'une vilaine tache d'humidité sur le mur. Même la croix du Christ s' aligne parallèlement à ses bords. C'est  le cadre qui fait le tableau tout comme la fenêtre fait le paysage. Sans la fenêtre, point de paysage. A la place de ce paysage qui réjouissait l'œil, un mur."

Eric Chevillard in Chronique du Monde de l' Art n° 2, Hiver 2011.

mardi 19 avril 2011

Un sacré carré d' artistes à la Galerie !

Bernard  LACHANIETTE, collage et acrylique sur papier.



Le nouveau catalogue de Jean SUZANNE, couvre les dix dernières années d' activités .






LOUTTRE. B gravure originale, carte de vœux

Un carré d' artistes exceptionnels est visible en Galerie, avec l' actualité du catalogue de Jean SUZANNE qui retrace son activité de ces dix dernières années.
Avec les rencontres artistiques et les lieux d' exceptions choisis pour l' implantation de ses œuvres, Jean Suzanne nous ouvre le théâtre actif de ses multiples actions et l' accueil humain, chaleureux de ses amis. Le monde de l' art, c' est aussi et surtout une fraternité de points de vues sur le futur de l' univers à travers le spectre original de sa création.
Ce catalogue est disponible en Galerie.
Merci de votre visite ! 

samedi 2 avril 2011

Cadres de peintres

Extrait de Cadres de peintres d' Isabelle Cahn, Réunions des Musées nationaux, Hermann éditeur.



Quelques textes de critiques d' art de cette époque à propos du souci de l' encadrement pour les œuvres de  peintres.


 Le néo-impressionnisme
à la IVème exposition des artistes indépendants
(Pavillon de la Ville de Paris, 22 mars-3 mai 1888)

[ Dubois-Pillet ]
Sous la lampe : l'abat-jour à historiages japonais concentre la clarté sur un tapis vert à bande multicolore ; au mur, une marine impressionniste devinée. La toile s'entoure d'un cadre en couronne où circuitent de franches variations violettes. Le cadre sort de sa neutralité, prend une existence propre. Est-il peint pour la mise en valeur du tableau ou vice-versa ? Question en quoi réside l'inconvé­nient de cette polychromie, renouvelée des tentatives moins systématiques et déjà anciennes de Gauguin et de Mary Cassat. L'essai de M. Seurat est plus lici­te, sauf réserves.

[ Seurat ]
Les avantages du cadre blanc sont bien évidents. Aussi M. Seurat, loin d'adopter le cadre en couleur, note simplement sur son cadre blanc les réactions des cou­leurs voisines. S'il s'arrête, c'est fort bien. Mais parfois ce cadre, influencé par le tableau et qui, jusque là, reste philosophiquement blanc et abstrait, il l'imagine circonscrivant dans la réalité le paysage et, selon la logique de cette inutile hypothèse, il le ponctue d'orangé ou de bleu suivant que le soleil est derrière ou devant le spectateur, suivant donc que le cadre est dans la lumière ou dans l'ombre : et le cadre, tout en restant blanc, acquiert, comme dans le système de M. Dubois-Pillet, une réalité absurde.
Félix Fénéon
L'Art moderne de Bruxelles, 15 avril 1888 Œuvres plus que complètes, t. I. 1970

vendredi 4 mars 2011

CIESLARCZYK A. Gravure originale


Un ensemble historique de ses gravures de la période constructiviste est disponible à la Galerie ! Il s' agit  de pièces exceptionnelles , pratiquement jamais montrées au public.  

mardi 8 février 2011

CHARLOTTE REINE gravures originales

Collection de chiens, gravure originale couleur



Collection de coquelicot, gravure originale couleur.
      Les gravures de Charlottes Reine sont le résultat d' assemblage de plusieurs petites plaques découpées.

La mise en place s' avère très délicate, car il faut au moment du tirage, maintenir tous ces éléments en situation. Et recommencer l' opération à chaque passage.